Sondage Opinionway, juin 2021 : l’avis des habitants de Bourgogne-Franche-Comté sur l’impact de l ́éolien

En avril 2021, on dénombrait sur l’ensemble de la Bourgogne-Franche-Comté (BFC), un total de 677 éoliennes autorisées (403 en fonctionnement et 274 en attente ou en cours de construction). Ces chiffres ne prennent pas en compte les très nombreux projets qui ne sont pas encore déposés en préfecture mais à l ́étude dans les territoires.

Face à ce développement massif et rapide, peu d ́études donnent l ́opinion des Bourguignons-Francs-Comtois sur cette transformation majeure de leur cadre de vie.

Le CRECEP et deux associations affiliées du Sud-Morvan, SSM et NPSM en partenariat avec Opinionway ont souhaité interroger les habitants de Bourgogne-Franche-Comté sur l’impact des projets éoliens.

Ce sondage réalisé par Opinionway révèle une opinion générale défavorable, voire très défavorable, aux projets éoliens en Bourgogne-Franche-Comté.

Lire la suite sur les 3 pdf ci-dessous :

Eoliennes bientôt démontées dans l’Hérault

À Bénargues, sur la commune de Lunas (34), des éoliennes construites en infraction fonctionnent depuis 2016. Grâce au combat mené par le collectif « Pour la protection des paysages et de la biodiversité dans l’Hérault », la démolition et la remise en état des lieux ont été obtenus. Une victoire notable.

L’opérateur éolien Énergie renouvelable du Languedoc (ERL), du groupe Valeco, a fait un mauvais pari : celui de construire sept éoliennes de 90 mètres de haut et de les exploiter malgré l’annulation du permis de construire par le Conseil d’État à trois reprises – en 2012, 2016 et 2017. Le voilà désormais contraint par une décision de justice de démonter les éoliennes et de remettre le site en état. Il dispose de quatre mois pour exécuter la sentence et ce même s’il décide de faire appel puisque, le jugement étant assorti d’une exécution provisoire, le démontage ne serait pas suspendu.

Lire la suite sur https://www.paj-mag.fr/2021/03/01/des-eoliennes-bientot-demontees-dans-lherault/

PCAET ComCom Les Bertranges

Notre Com Com les BERTRANGES arrive dans la dernière phase de la procédure d’adoption de son PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) qui traduit notamment au plan local l’objectif national puis régional du déploiement tous azimut des éoliennes dans notre pays.

Notre PCAET vise à installer 30GWh de production éolienne d’ici 2030 sur un territoire à 50% forestier (2ème chênaie de France) où se trouvent des monuments figurant au patrimoine mondial de l’UNESCO (Prieuré de la Charité-sur-Loire) et une biodiversité irremplaçable (ex: Cigogne noire). Ici comme ailleurs, les éoliennes menacent la santé des animaux et des personnes, le tourisme et l’attractivité territoriale. Elles ne créent pas d’emploi, polluent et ont vocation à faire faillite faute de vent suffisant !

Nous sollicitons votre aide afin de multiplier les messages d’opposition au volet éolien du PCAET des Bertranges.

La consultation organisée par l’EPCI est exclusivement numérique. Vos observations et protestations sont à envoyer du 1er décembre au 15 janvier par e-mail à l’adresse  accueil@lesbertranges.fr ou en remplissant ce formulaire en ligne :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScnIjNCgfi4cTKr4HIsdiyIdK8d3aeJCCbnRvee2pCvBHtwEQ/viewform

Tous les documents du PCAET sont consultables ici : 
https://www.lesbertranges.fr/index.php/2020/11/16/consultation-publique-du-pcaet-face-au-changement-climatique-agissons/8848/

Nos arguments sont rappelés dans la plaquette ci-jointe. Nous comptons sur vous !

Version pdf :

Méthanisation à Prémery

Voici une alternative à la solution éolienne : une énergie renouvelable adaptée à notre territoire. Technologie française, installation française, approvisionnement local, synergie entre acteurs locaux. Nous n’avons pas besoin d’éoliennes pour réussir la transition énergétique dans la Nièvre !!

Porté par la société Hélioprod, le site de méthanisation de Prémery, implanté sur une partie de l’ex-usine Lambiotte, prend forme. Les premiers éléments ont été installés cet été, notamment pour contrôler l’étanchéité et la bonne circulation de la matière première. Cette première unité, dont le process fait de Prémery un site pilote, devrait être opérationnelle au printemps 2021. 

lire la suite sur le Journal du centre : https://www.lejdc.fr/premery-58700/actualites/le-site-de-methanisation-de-premery-sort-de-terre_13871836/